Collaborations avec Costa Lefkochir




Depuis plusieurs années, Costa Lefkochir se sent concerné par les conditions parfois insupportables dans lesquelles vivent les hommes et particulièrement les enfants dans certains pays du monde. A plusieurs reprises, il s'est tourné vers eux. En 90-91, lors de la première guerre du Golfe, il réalise des grands papiers déchirés intitulés « Lettres aux enfants » pour traduire à la fois le drame du moment et l'espoir d'un meilleur avenir.

« L'Afrique piétinée » est le titre d'une autre série d'acryliques qui traduit la révolte de l'artiste face à notre indifférence devant les misères d'un continent abandonné.

Plus récemment, c’est encore les enfants qui l’interpellent et en 2000, il entame un échange – ininterrompu depuis lors – à la fois artistique et humain avec des enfants d’une entité de plusieurs villages du Togo.

Plusieurs expositions seront organisées en Belgique réunissant les œuvres des petits togolais et les réponses de Costa Lefkochir. Par la vente de leurs œuvres, ils accompagnent l’initiative de l’IRFAM, un Institut de Recherche, Formation et Action sur les Migrations, qui mène depuis plusieurs années des actions au Togo afin de soutenir le développement d’un ensemble de 10 villages.
PDF