Types d'activités

TYPES D'ACTIVITES PROPOSES PAR L'IRFAM

1.CONFERENCES-DEBATS

2.FORMATIONS–SEMINAIRES

3.ACCOMPAGNEMENT D’EQUIPES-COACHING METHODOLOGIQUE

4. EXPOSITIONS ET ACTIVITES DE SENSIBILISATION

 





1. CONFERENCES-DEBATS

Par conférence, il faut entendre un moment de transmission d’informations ayant pour objectif de conscientiser un public donné sur une des matières relevant du champ d’action de l’IRFAM. Ce moment comporte généralement une phase d’introduction et de présentation de l’institution, de l’initiative et du ou des conférenciers, ainsi que des participants. Un exposé par un ou plusieurs experts constitue le corps de l’initiative. Ces experts peuvent être membre de l’IRFAM ou être des invités individuels ou membres d’institutions partenaires. Les exposés sont appuyés par des techniques de présentation (powerpoint, etc.). Ils débouchent sur un moment de débat égal au temps de l’exposé. Les organisateurs gèrent la parole et le temps durant le débat ; celui-ci peut être organisé en ateliers avec des mises en commun en grand groupe. Une synthèse et une conclusion sont proposées à la fin de l’initiative. Les moments informels de pause sont des moments d’échanges à bâtons rompus entre les participants et entre ces derniers et les organisateurs. Un stand de lectures est proposé aux participants en fonction du sujet du jour. Le procès-verbal de la rencontre est adressé aux participants, dont on note les coordonnées. Ces coordonnées alimentent une banque de données et le public est régulièrement informé d’autres initiatives ou publications en lien avec ses préoccupations. Le contenu d’une conférence est négocié avec l’organisation. Une rencontre permet d’établir et de retravailler la demande tant d’un point de vue pédagogique et organisationnel que par rapport au contenu lui-même ou à son approche. Les conférences peuvent durer une matinée, un temps de midi, une après-midi, une soirée. Des témoins issus du public participent parfois à l’illustration des propos. Une offre combinée conférence-spectacle, conférence-exposition est parfois possible. Une fiche d’évaluation est proposée aux participants en fin d’initiative.

 



2. FORMATIONS – SEMINAIRES

Les formations et séminaires sont, à la différence des conférences-débats, des moments d’échange et d’information moins formels, plus longs et pouvant s’étaler sur plusieurs journées se suivant ou non et surtout plus interactives. Sur base d’une question travaillée par un groupe, l’intervenant de l’IRFAM anime un débat où il joue un rôle de formateur, de facilitateur de la parole, de modérateur, d’informateur, d’analyseur, de synthétiseur. Parfois, les membres de l’IRFAM interviennent en dyade, l’un animant l’autre synthétisant. Dans ce cadre les questions à travailler sont plus précises et plus centrées sur la vie des groupes. Elles se travaillent aussi plus longtemps à l’avance avec les coordonnateurs des groupes demandeurs. Des exposés sont rares dans ce type d’interventions, qui font la part belle à des travaux en ateliers, voire à des exercices en groupe, les sous-groupes présentant à l’ensemble leurs résolutions. Le savoir est construit à partir des savoir-faire et savoir être du groupe participant. Néanmoins, des contenus théoriques peuvent s’intercaler dans ces moments. Une documentation est toujours proposée aux participants qui évaluent l’initiative à travers une fiche, mais également par un tour de table conclusif. Les animateurs peuvent être seulement de l’IRFAM ou être appuyés par des intervenants issus d’associations partenaires. Les témoignages des participants sont un des matériaux les plus importants de ce type d’initiatives. Une synthèse de la rencontre est dressée et diffusée parmi les participants. En général, ces groupes rédigent eux-mêmes leurs conclusions qui sont parfois publiées via les supports gérés par l’IRFAM.

 




3. ACCOMPAGNEMENT D’EQUIPES-COACHING METHODOLOGIQUE

Des associations ou des équipes comprenant des bénévoles et des professionnels nous consultent pour transformer un ou plusieurs aspects de leurs pratiques, pour accéder à de nouvelles connaissances et techniques notamment en matière de gestion de projet et d’évaluation. Notre équipe les rencontre pour identifier la demande et les besoins. Un canevas d’intervention et un calendrier sont précisés. L’intervention dure en général une dizaine de séances d’une demi-journée, étalées en un semestre ou un an. Elles se réalisent chez les demandeurs, aboutissent à des processus de recherche-action-formation-évaluation : des problématiques sont identifiées en commun, des actes sont posés pour les instruire, des décisions sont prises, de nouvelles compétences sont développées avant d’évaluer en équipe la nouvelle donne et de réorienter, le cas échéant, les démarches … Ces initiatives demandent un long moment de préparation entre les séances. Une évaluation est réalisée en séance avec les participants. Les expériences sont rédigées sous forme de rapport, qui est en général publié du moins en partie.

 





4. EXPOSITIONS ET ACTIVITES DE SENSIBILISATION

L’IRFAM participe à ou organise des expositions d’art avec des artistes ou d’autres partenaires. S’insérant dans le cadre des activités d’éducation au développement, ces initiatives sont considérées comme des opérations de sensibilisation et d’information sur diverses réalités et notamment les relations Nord/Sud. Ces initiatives citoyennes nécessitent un temps de préparation et une présence importants, mais permettent de toucher un grand nombre d’intéressés et suscitent une bonne couverture médiatique.


PDF