Développement social local et développement des services

Le développement social local et le développement des services sont des terrains particulièrement investis par l'IRFAM dès sa création. Le développement social renvoie au déploiement des capacités d’expression, d’initiative et d’organisation des habitants. Cela consiste en une modification des représentations que les personnes ont d’elles-mêmes, une modification de leurs relations mutuelles et de leurs attitudes envers l’environnement. Cela consiste aussi à agir sur l’amélioration des conditions de vie. Il s’agit enfin de promouvoir les services et les associations locales pour un développement « intégré » et durable. La notion d’intégration fait référence aux liens inextricables entre différents types d’exclusions vécues par les groupes marginalisés et en particulier, par les groupes issus de l’immigration. Si les exclusions sont multiples et se renforcent mutuellement dans des systèmes complexes, elles doivent être combattues dans des domaines eux aussi multiples. L’action de l’IRFAM se base sur un postulat selon lequel une intervention psychosociale et culturelle de revitalisation personnelle est nécessaire et complémentaire à toute initiative collective d’intégration sociale. Dans ce cadre, le soutien des acteurs apparaît donc comme un chapitre important de ce volet de recherches et d’action de l’institut. En effet, ce soutien est le corollaire d’une politique de reconnaissance et de valorisation culturelle dans une société diversifiée.

Exemples de pratiques :

  1. 1997-1999 : De la délégation par abandon à la participation citoyenne : Jeunes issus de l’immigration dans les quartiers socialement défavorisés – Projet soutenu par la Commission européenne – Direction générale des Affaires sociales.

    L'ouvrage du projet

    Lire le rapport "Accessibilité et adaptabilité des structures de jeunesse : comment dépasser l’abandon ?"

  2. 2001-2002 : Apports des élus d’origine étrangère à la démocratie locale en Belgique francophone – Recherche autofinancée.

    Lire le rapport " 'Elus d’origine étrangère' et vie associative"


  3. 2001-2007 : Cultes et cohésion sociale. Gestion de la diversité musulmane dans les municipalités d’Europe. Soutien de la Commission européenne, Direction générale des Affaires sociales. – Réalisation d’un mémorandum sur le dialogue avec les citoyens musulmans.

    Publications principales du projet :

    RECONNAISSANCE ET DISCRIMINATION. Présence de l'islam en Europe occidentale et en Amérique du Nord

    RECONNAISSANCE DE L'ISLAM DANS LES COMMUNES D'EUROPE. Actions contre les discriminations religieuses

    DIVERSITES ET CITOYENNETES. Faut-il avoir peur des communautés immigrées, surtout si elles sont religieuses ?

    MEMORANDUM de l'IRFAM sur la gestion communale des diversités religieuses

    Le projet "Cultes et cohésion sociale" :
    CD documentaire du projet disponible sur demande


  4. 2000-2001 : Régionalisation de l’immigration au Québec – Projet de recherche commandé par le gouvernement du Canada.

    REFERENCE : A. Manço, "Régionalisation de l'immigration au Québec", Migration, Berlin, n°39/40/41, p. 51-90, 2002

  5. 2002-2005 : La présence et l’intégration des populations immigrées dans des zones semi-urbaines en Wallonie : exemple de la Basse-Meuse – Soutien de la Région wallonne et de la ville de Visé.

    Lire le rapport : "Processus d’intégration des communautés immigrées turques en région semi-urbaine en Wallonie"

    Proposition de lecture : DE ZOLA À ATATÜRK. Un village musulman en Wallonie

  6. 2002-2005 : Ouverture du scoutisme aux populations diversifiées. Recherche-action à la demande des Fédérations de scouts de Belgique.

    DIVERSITES ET CITOYENNETES, n° 1, 2005. "Une formation-accompagnement : Scouts exemplaires" (p. 23)

  7. 2002-2006 : Optimalisation de l’interaction entre familles récemment immigrées et services : une recherche-action au service du bien-être des enfants en partenariat avec l’Université de Liège avec le soutien du Fond Houtman/ONE.

    Publications du projet :

    RECOMPOSER SA VIE AILLEURS. Recherche-action auprès des familles primo-arrivantes

    Cahiers du Fonds Houtman. Recherche-action Uni-Sol sur la santé des primo-arrivants (RAPPORTS COMPLETS)

    DIVERSITE ET CITOYENNETES. Enseignements et engagements de la recherche UNI-SOL

    Devenir immigré. Rôle des structures sociosanitaires dans le trajectoire d'exil des familles réfugiées :
    Le cas de la Belgique francophone Familles issues de l'immigration et lieux d'accueil de l'enfance

  8. 2003-2004 : Evaluation des besoins en formation à l’interculturel des intervenants sociaux en Région wallonne – Soutien de la Région wallonne.

    Quelles formations pour développer les compétences interculturelles des intervenants sociaux en Wallonie ?

    Pour plus de détails consulter notre ouvrage : Formation d’adultes et interculturalité,  J. Depireux et A. Manço

    Notre journal électronique  :

  9. 2003-2004 : Les Conseils représentatifs des Centres régionaux wallons d’intégration : étude sur la participation du public à la demande de la Fédération des CRI.


    DIVERSITES ET CITOYENNETES. Réseaux et associations de migrant(e)s : vecteurs de participation citoyenne ? (p. 35)


  10. 2004-2008 : Français langue étrangère et seconde : comment font les maîtres avec les primo-arrivants non-francophones ? Avec la collaboration des étudiants de l’Université de Liège et de l’Université Georgetown (E.-U.).


    DIVERSITES ET CITOYENNETES. ACCUEILLIR DES ÉLÈVES NON FRANCOPHONES À L’ÉCOLE



  11. 2005-2008 : Formation des intervenants des structures d’accueil de réfugiés dans une perspective de bien-être. Validation des méthodes et contenus. A la demande et avec la participation de la Croix-Rouge de Belgique, de Fedasil, de l’Union des Villes et des Communes de Belgique et du Fonds Houtman.


    Pour plus d'informations :

    CROIX-ROUGE. Assistance psychosociale et thérapeutique des demandeurs d'asile

    Résumé : le "temps d'attente" des demandeurs d'asile

  12. 2007-2009 : ACCOMPAGNER L’ANIMATION PRO-DIVERSITE DES LOCALITES SEMI-URBAINES EN WALLONIE : 
RECHERCHE-ACTION A MALMEDY

    Vivre et travailler à Malmedy, rencontrer au quotidien ses habitants, les écouter, échanger avec eux, dans les écoles, les associations, les commerces, les rues … a amené nombre d’intervenants sociaux de la localité à constater que la communication entre « vieux Malmédiens » et « nouveaux habitants » de la localité n’est pas simple à construire, quelque soit d’ailleurs l’origine, belge ou étrangère, de ces « nouveaux » citoyens. L’impression de ces intervenants et intervenantes, en particulier ceux et celles collaborant à l’association Couleur Café ou à la Maison de jeunes était que les « groupes » ne se mélangent que peu, fréquentent des lieux et institutions différentes, comme les écoles ou les commerces. Ils vivent des « replis culturels ». Ils ne se parlent pas beaucoup et donc ne se connaissent que mal, pouvant ainsi développer, les uns vis-à-vis des autres, des a priori peu positifs, sans compter avec plusieurs faits regrettables qui se sont récemment déroulés dans la localité, comme des rixes entre jeunes d’origine différente lors de soirées et des dégradations faites à la mosquée. Lire la suite


    Pour plus d'informations :

    Autres travaux dans le même domaine :



    "Gouvernance locale des diversités et solidarités internationales dans les communes belges francophones : contribution à la définition de bonnes pratiques", Altay Manço, Andrea Gerstnerová et Dany Crutzen (IRFAM, 2008)

    Altay Manço, Andrea Gerstnerová, Michèle Vatz-Laaroussi, Claudio Bolzman, Le local et l’immigré. Intégration des migrants : position des problématiques et enjeux, Liège, IRFAM, 2009 (Résumé)

  13. 2010 : NATURALISATION ET INTÉGRATION DES MIGRANTS ET DE LEURS ENFANTS : INTERACTIONS DES POLITIQUES EN BELGIQUE. Document préparé par Mélanie Knott et Altay Manço (IRFAM) pour l'OCDE.

  14. 2010-2011 :  MJ-AMO : CO-CONSTRUIRE DES TRANSVERSALITES POUR UNE MEILLEURE VALORISATION DES DIVERSITES. Recherche consultation réalisée par Patricia Alen et Altay Manço à la demande du cabinet de la Ministre de la Jeunesse et de l’Aide à la jeunesse Evelyne Huytebroeck. Communauté française Wallonie Bruxelles.

    Lisez la synthèse

    Lire le rapport complet

    Accédez à la présentation des résultats de la recherche

    Accédez à la plaquette de la recherche

  15. 2010-2011 : La culture comme espace d’appropriation du français par les migrants. Arguments et méthodes. Recherche et formations réalisées par Patricia Alen et Altay Manço pour le Service de la langue de la Communauté française de Belgique.

    Lisez la synthèse

    Lisez le rapport complet

    Accèdez à l’outil pratique pour l’appropriation du français par les migrants

    Lisez le journal électronique de l'IRFAM à propos de l¹appropriation du français par les migrants (Diversités et citoyennetés, n° 31, 2012)

    Accédez au livre "Appropriation du français par les migrants" de P. Alen et A. Manço


  16. 2011 : L’accueil des jeunes primo-arrivants dans l’enseignement en Communauté française de Belgique

    Lisez la synthèse


  17. L’accueil des primo-arrivants à Schaerbeek, recherches et actions auprès des acteurs de la commune

    2012 : Rapport de la recherche-action réalisée par le groupe de travail primo-arrivants de la CASS

    Accédez à la présentation synthétique


PDF